italiano english deutsch fran´┐Żais

RENSEIGNEMENTS

RENSEIGNEMENTS SUR L'ÎLE D'ELBA

La légende dit que l’archipel toscan naquit d’un bijou tombé du cou de Vénus, déesse de la beauté et de l’amour, dans les eaux de la Mer Tyrrhénienne.
Dans ce mythe simple se cache une part de vérité, car il est certain que les îles de l’archipel sont autant de fragments de paradis.

D’autre part, peu d’autres localités touristiques dans le monde peuvent se vanter d’une offre aussi riche et aussi variée dans l'espace de quelques kilomètres : des fonds marins, véritable paradis de la plongée, aux montagnes entourées de forêts séculaires, de plages et de petites baies bordées de maquis jusqu’aux petits villages dans la colline, plongés dans un calme intemporel.

Chaque visiteur peut trouver sa propre dimension de vacances, en pratiquant son sport préféré, en l'accordant au rite du bronzage ou en allant à la découverte de ce que l’archipel toscan peut offrir en matière d’histoire, de culture et de gastronomie.

Distante du continent d’environ 10 km, avec une superficie de 224 km², l’île d'Elbe est la grande de l'archipel Toscan et la troisième, par sa hauteur, des îles italiennes. Depuis quelques années elle fait partie du Parc National de l’archipel toscan avec Pianosa, Capraia, Montecristo, Giglio et Giannutri.

Le climat est particulièrement doux avec une température annuelle entre les 15 et 16 °C ; les moyennes saisonnières sont de 10 °C en hiver, 14 °C au printemps, 23 °C en été et 17 °C en automne. Les températures mensuelles de la mer sont : avril 19 °C, mai 20 °C, juin 24 °C, juillet 26 °C, août 27 °C, septembre 25 °C, octobre 23 °C.

La variété de ses côtes (qui parcourent 147 km), le charme des plages, la beauté majestueuse du groupe des Mont Capanne (1019 m) font qu’elle est devenue, non sans raison, l’un des centres d’attraction touristique de renommée mondiale. Le réseau routier principal (environ 160 km) est entièrement. D’autres routes panoramiques non goudronnées parcourent environ 80 km supplémentaires.

Habitée déjà à l’époque préhistorique et connue pour ses mines de fer, l’île d’Elbe est appelée par les Ligures « Ilva » et par les Grecs « Aethalia », tout d’abord ligure, puis grecque, enfin étrusque, elle resta Romaine pendant des siècles. Au Moyen Age, elle connaît la domination des Pisani, des Appiani, des Médicis. Ensuite les états européens laissèrent de nombreuses traces de leur domination.

Les Médicis laissèrent des marques indélébiles avec Portoferraio (en honneur de Cosimo de Médicis, la ville s’appela Cosmopoli) et les Espagnols qui érigèrent aussi la forteresse de S. Giacomo et le Fort Focardo au Porto Azzurro.
Le court règne de Napoléon (1814 – 1815, 9 mois et 23 jours) a laissé des vestiges importants dans le Petit immeuble des Moulins dans la villa de San Martino, dans les anciennes églises de Portoferraio, dans le pays de Marciana (Sainte Vierge du Mont), ainsi que dans d’autres localités.

Sous le profil administratif, l’île d’Elbe est divisée en huit communes : Portoferraio, Marina di Campo, Capoliveri, Marciana Marina, Marciana Alta, Porto Azzurro, Rio Elba et Rio Marina.
Les vins célèbres, la cuisine excellente, la mer intacte, le climat doux et la transparence de l’air font de l’île d’Elbe une localité de soins, de séjour et de tourisme idéale en toutes saisons.